Comprendre les métiers du web : L'open-source

Après une rapide introduction au développement dans la première partie de notre série "Comprendre les métiers du web", nous vous proposons de découvrir une facette passionnante et unique de ces métiers qui proposent la mise à disposition de projets collectifs, gratuits et libres.

Attention, cet article date de plus de 2 ans maintenant... Il est possible que les infos publiées ne soient plus correctes aujourd'hui...

L'esprit dev : open-source à tous les étages

La nécessité du renouvellement

Les cursus de formation des métiers du web existent maintenant depuis des années, mais ils sont souvent un cran en retard sur les réalités professionnelles. Les langages et les utilisations changent rapidement et remettent parfois en question des années de pratique.

Pour mieux comprendre, c'est un peu comme si Lego changeait les formes et les briques régulièrement, les anciens modèles seraient rapidement obsolètes et incompatibles entre eux. Ainsi, les développeurs doivent constamment s'adapter et se former en permanence aux nouveautés du marché.

Un langage appris il y a quelques années peut se retrouver du jour au lendemain inutilisé.

Qu'il soit contraint ou pas, un développeur ne restera jamais sur ses acquis et devra dans sa vie professionnelle apprendre plusieurs langages, méthodes et outils différents. Cette réflexion autour des technologies est l'occasion d'une remise en cause des méthodes de développement et pousse chacun à devenir meilleur et plus réactif.

La nécessité d'être constamment à jour est la conséquence d'une forte pression d'un marché en croissance et en constante rupture. Dans un contexte de mondialisation, les produits et services disponibles sur internet doivent constamment et régulièrement s'adapter à des utilisations différentes et massives. Dans cet environnement complexe et changeant, l'open source est une solution couramment utilisée. Cette notion parfois érigée en philosophie, a démontré son efficacité depuis sa création en 1985 sous le nom de Free Software Foundation.

L'Open Source, moteur de création

L'Open Source ou "code ouvert", c'est la mise à disposition du grand public des éléments constituants un projet, autorisant ainsi son utilisation pour créer des travaux dérivés ou complémentaires. L'Open Source puise sa force dans la capacité d'une communauté à travailler à plusieurs sur un même projet.

Bénévolement ? Oui, car le fait de contribuer à une ressource open source n'est pas rémunéré. Ce principe d'échange est quasi unique en son genre et permet aux développeurs du monde entier de travailler sur des projets ensembles.

L'exemple le plus parlant de cet esprit est Linux. Ce système d'exploitation (comme Windows ou IOS) permet à des serveurs informatiques du monde entier de fonctionner et ainsi de proposer des services, comme l’accessibilité permanente de vos sites préférés. On peut aussi citer parmi ces projets connus et utilisés par le grand public, des outils comme OpenStreepMap, Wikipédia ou encore Firefox.

L'open-source peut prendre d'autres formes en permettant par exemple de faire fonctionner vos services Google, Amazon ou Facebook.

Dans sa philosophie, c'est un véritable accélérateur technologique de ces 30 dernières années et plus particulièrement sur les projets web.

Nous même, développeurs, travaillons pour et avec des projets open-source. Aussi, nous contribuons à améliorer ces différents services en participant aux corrections des bugs et proposant des nouvelles idées.

Quoi ? Des milliers de personnes capables de travailler sur leur temps libre pour créer et améliorer des systèmes juste pour la gloire ? ça n'existe pas !

Il peut être difficile (ou pas) de comprendre que des gens travaillent et se cassent la tête pour offrir le fruit de leur labeur. Et pourtant... L'anomalie que vous avez corrigée sur le projet open-source que vous utilisez profitera aux autres utilisateurs de cette ressource, qui eux aussi participent à l'amélioration d'autres services open-source.

Parmi chaque contributeur se cache des créateurs, des inventeurs, des scientifiques, des bidouilleurs et à chaque fois des grands passionnés qui modestement construisent des outils utilisés par et pour tous.

Ces solutions libres et gratuites ont tellement pris une importance dans nos pratiques que les administrations et certains grands groupes décident de basculer toute leur infrastructure informatique en open source.

Le coût fait généralement partie des points majeurs dans la prise de décision d'une migration. Même si le coût initial est nul, il est généralement conseillé de souscrire à des services payants de support et de maintenance pour garantir un suivi efficace des produits.

Un autre aspect intéressant de ces solutions est la grande transparence de leur fonctionnement. Souvent décrié pour cette raison et donc la potentielle exploitation de failles de sécurité visibles dans son code source, l'open-source permet au contraire de mutualiser les forces afin de sécuriser au maximum les projets.

Il est démontré chaque jour par l'ensemble de la communauté qu'utiliser ces solutions est un gage de sécurité, de mises à jour régulières et surtout d'une protection des données qui pourraient être utilisées.

Nos projets open source

Chez Wanadev, 90% des solutions utilisées dans nos projets sont open source.

Mais bien plus que de simples utilisateurs, nos équipes sont aussi acteurs de la communauté par des contributions et des créations de projets libres.

PhotonUI (créateurs) https://github.com/wanadev/PhotonUI

Perspective.js (contributeurs) https://github.com/wanadev/perspective.js

Abitbol (créateurs) https://github.com/wanadev/abitbol

BabylonJS (contributeurs) http://www.babylonjs.com/

Obsidian (créateurs) https://github.com/wanadev/obsidian-project

CSG2D (créateurs) https://github.com/come/csg2d.js

Retrouvez toute liste d'autres projets open source sur lesquels nous contribuons sur notre page NPM

Commentaires

Il y a 3 ans Répondre

Article très intéressant. Il faut noter par contre que pour les gros projets cités, les contributeurs majoritaires sont payés pour faire de l'Open source. IBM, Intel et redhat par exemple pour le noyau linux. Et bien d'autres. Gitlab aussi les principaux devs sont salariés de gitlab. Et j'en passe. Enfin tout ça pour dire qu'une bonne partie de l'Open source est fait par des gens payés pour ça

Il y a 3 ans Répondre

Merci pour ce commentaire. Il est clair que de nombreux projets open source ont étés créés par des entreprises. Ils sont donc maintenus et suivis par celles-ci. Wanadev fait de même  avec ses projets open-source !


Articles liés