Ecam

Développement d’un TP en réalité virtuelle pour les élèves de l'école d'ingénieur ECAM.

L’outil développé a pour objectif d’être au service de la pédagogie. Il permet aux élèves de l’école d’ingénieur d’être plus efficaces dans l’apprentissage tout en étant au plus proche des problématiques métiers. C’est dans cette démarche que Wanadev a créé un module de formation en réalité virtuelle.

Comment proposer une formation adaptée à la réalité des entreprises qui intègre les nouvelles pratiques pédagogiques ?

  • Développer une expérience au service de la pédagogie

Les équipes de Wanadev ont étudié le fonctionnement de la machine déjà utilisée par l’école pour afin de développer un outil de formation qui comprenne les problématiques métiers. Elles ont ensuite recodé un système de grafcet pour la machine virtuelle dans le moteur de jeu unreal engine.

  • S’entraîner sur une vraie machine de production

Le scénario en VR permet aux étudiants de s’entraîner sur une machine d’une chaîne de production et de manipuler tous les modules associés (réservoir de matière, chargeur de boites, balance, tapis roulant etc.). Le but du TP est d’apprendre à monter ce fragment de chaîne automatisé. Il leur faut donc visualiser le fonctionnement global de la machine, assembler toutes les pièces dans la bonne configuration et veiller à la réalisation de la bonne action par la machine.

  • Prendre en compte la marge d’erreur

Dès le début, il a été fondamental de laisser faire des erreurs aux étudiants lors des différentes manipulations et de simuler leurs conséquences. Le système conçu devait donc être extrêmement modulaire.

  • L’expérience utilisateur au cœur de la conception

L’expérience utilisateur a également été au cœur du développement du TP, pour que les élèves n’aient qu’à se concentrer sur leur tâche et que la technologie soit un allié au service de l’apprentissage.

  • Faire une formation plus efficace

L’outil pédagogique développé permet aux élèves, grâce à la réalité virtuelle, de mieux s’entraîner, plus rapidement, de faire plus d’essais, sans danger, et sans risque d’endommager le matériel.

La réalité virtuelle, un choix ingénieux pour l’Ecam

Dans le cadre d’une formation en réalité virtuelle, l’apprentissage se fait donc par l’expérience grâce à la mémoire gestuelle. C’est également un bon moyen pour l’Ecam, de ne pas avoir à investir dans une machine coûteuse et spacieuse et de continuer à proposer aux élèves de se former sur une grande variété de machines et de situations.

Découvrir