Draw Me A Garden

Développement d’un outil en ligne permettant de créer et d’aménager un jardin en 3D

Le logiciel web développé permet aux utilisateurs de générer des plans de jardins élaborés selon les règles, l’expérience et le savoir-faire d’architectes paysagistes. Les différentes variétés de plantes sont proposées avec soin en respectant les compétences ainsi que l’expertise de botanistes. L’utilisateur peut ainsi se projeter dans son futur jardin en 2D et en 3D, en découvrant son évolution au fil des saisons.

Comment, au travers d’une solution web, est-il possible de développer un outil intuitif qui facilite la conception de jardins ?

  • Le client et sa problématique

Draw Me A Garden est une start-up qui démocratise l’accès au paysagisme aux personnes ayant un espace extérieur à aménager. Au-delà de la commercialisation d'un design de jardin ou de la vente de plantes, Draw Me A Garden souhaite proposer une solution complète et intégrée à ses clients pour les aider à avoir un beau jardin.

Les critères d’agencement de l’espace, de disposition et de choix de plantes, intégrant les fonctionnalités et usages du jardin, sont aussi des sujets clés dans le savoir-faire offert par l’outil web destiné à la conversion d’un prospect en client.

  • Redéfinition de la problématique en langage technique :

La première difficulté est de rendre ergonomique et intuitif un outil qui servira une seule fois pour des utilisateurs en majorité non technophiles (UX) ! La 2e difficulté est de rendre compréhensible l’usage de l’application, intégrant les règles et savoir-faire d’experts, non visibles de l’utilisateur, tout en rendant l’utilisation facile, ludique et lisible. La 3e difficulté est l’intégration des règles d’esthétique du paysagisme, d’occupation de l’espace et la traduction en algorithme de ces règles.

  • Le produit final est la somme des idées de tous les savoir-faire

Notre objectif est de nous adapter à tous ces éléments et caractéristiques ainsi qu'à toutes les tailles et les formes de jardin. Pour cela, il faut donc comprendre la problématique de l’architecte paysagiste et la mathématiser.

Un autre sujet majeur de R&D a été de développer un ensemble d’algorithmes, rapides, efficaces et très évolutifs, pour proposer un plan de jardin harmonieux et cohérent.

Le choix des plantes est aussi un élément clé qui demande une caractérisation forte de l’ensemble des espèces commercialisées (plus de 150) afin de pouvoir répondre aux attentes de l’utilisateur (esthétisme, règles d’associations, de positionnement et prises en compte des conditions d’environnement).

De plus, pour une meilleure immersion et projection, l’utilisateur doit pouvoir se reconnaître dans son jardin: nous lui permettons d’ajouter maison, arbre, haies, piscine et autres éléments de mobiliers déjà présents C’est ainsi tout un catalogue d’objets 3D, de règles associés et d’impact sur le design du jardin, qui a été intégré dans l’outil.

En fin de projet, l’outil transforme le jardin numérique généré en un plan de plantation et en une liste de plantes ensuite commercialisée par Draw Me A Garden. Le projet est sauvegardé et archivé pour être réutilisé et modifié par la suite si besoin.

  • La conception de Draw Me A Garden

Le produit final est la somme des idées et savoir-faire de paysagistes, de botanistes, de designers, de créatifs, d’experts en UX et en marketing, de mathématiciens et d’ingénieurs 3D. Aucun de ces corps de métier n’aurait pu créer seul le projet. Nous travaillons en coordination très étroite avec toute l’équipe Draw Me A Garden, et surtout l’équipe technique qui développe la gestion des projets de jardin client et qui nous envoie des informations détaillées sur les plantes et les différents agencements botaniques.

Pour construire ensemble un outil évolutif, des échanges orientés vers l’amélioration du produit sont mis en place sur tous les domaines (expertise paysagiste, technique, UX…).

Notre fonctionnement est basé sur un développement continu ainsi qu’avec des cycles itératifs d’amélioration entrecoupés de tests. Les demandes et la charge de travail sont évaluées et adaptées chaque semaine en fonction des contraintes. Le fonctionnement en régie nous permet d’éviter l’effet tunnel et de s’ajuster au mieux en suivant les attentes des utilisateurs et de nous adapter au contexte.

Découvrir