[Dans les coulisses] Rencontre avec Jean-Marie Rudent, graphiste 3D+

Depuis sa création en 2009, il y a 10 ans, l’agence n’a cessé de rajouter des cordes à son arc. Nous avons échangé avec Jean-Marie, sur ses journées, ses projets, son quotidien, son équipe.

Qui es-tu ? Peux-tu présenter ton métier ?

Je suis Jean-Marie, j’ai 28 ans et je suis graphiste 3D+ pour renforcer l’équipe VR dans ses projets. Si j’ai écrit 3D+ c’est parce que j’ai plusieurs casquettes. Je suis principalement graphiste 3D pour la création de nos jeux, mais je suis aussi présent lors de la création de visuels divers, ainsi que les différents supports de communication.

Par exemple Poulpi, la mascotte de Wanadev, c’est moi. Les bandes annonces des jeux, c’est moi. La république, c’est moi. Bref je suis très heureux de ne pas être coincé dans une seule compétence, ça permet d’avoir de la variété dans mon travail.

Jean-Marie Rudent graphiste 3D

Comment parles-tu à ta famille et à tes amis de ce que tu fais ? Comment expliquerais-tu ton métier à tes parents ?

En fait, j’explique d’abord ce que fait la partie réalité virtuelle de Wanadev: “On crée des jeux vidéo en réalité virtuelle, qu’on vend à des exploitants de salles d’arcade”. J’explique aussi la dimension développement d’application métier comme YouRescue.

J’aime parler de la VR comme un excellent support pour le jeu, mais aussi comme un très bon support de formation. Puis je raconte un peu ma vie en disant qu’on a besoin d’objets 3D et de décors, et que c’est là où j’interviens.

Je fais des personnages, des animations, des objets, des décors, des textures… qui vont êtres intégrés à nos projets, puis après la production, j’opère sur la communication.

Comment s’organisent tes journées chez Wanadev ? Une journée type ?

J’aime bien dire que je n’ai pas de journée type. Parce que j’ai toujours des tâches un peu différentes. Mais il y a un schéma qui se dessine néanmoins :

Le café du matin. Celui qui me réveille et qui soude les équipes. On parle de tout et de rien, de nos passions ou des projets. “T’as terminé Zelda ?”, “C’est pourquoi le Wanamiam ce matin ?”, “J’ai regardé les avis de nos jeux sur Tripadvisor, ils sont super bons”, “Mate moi ce teamkill que j’ai fait avec Doomfist c’est ouf ” …

Le travail est varié, mais en règle général je modélise des objets, je fais leurs textures et je discute de leur intégration avec les différents développeurs. Si mon boulot vous intéresse, je parle plus précisément de ce que je fais dans cet article sur la méthode de création d'un personnage de jeu vidéo.

J’aime échanger avec Johann sur les nouveautés des logiciels qu’on utilise et les nouveaux addons utiles. Et puis dès qu’une tâche m’est assignée, je la fais rapidement et efficacement, puisque j’aime voir les résultats vite.

Je suis dans la team “pragmatique” de Wanadev et je n’en ai pas honte. L’après midi c’est un savoureux mélange de grandes séances de travail, de réunions, de cafés mais aussi de discussions rigolotes avec Jean-Alexandre.

Puis en fin de journée, c’est le moment, où je passe un peu derrière certains collègues pour savoir comment ça va. Voilà c’est ça une journée chez Wanadev pour moi.

Jean-Marie Rudent graphiste 3D

Comment tu te formes ?

Alors j’ai fait des études, c’est déjà pas mal. Mais surtout, c’est en faisant qu’on apprend. C’est quelque chose d’évident mais difficile à mettre en pratique. Si tu veux être bon en dessin, tu dois dessiner. Beaucoup dessiner. Et puis fatalement il faut être passionné, sinon c’est dur de passer des heures sur une même tâche.

Beaucoup de choses que je sais, je les ai apprises sur internet et je les ai beaucoup appliquées. Je me tiens pas mal à jour sur les nouveautés que j’attends. Personnellement je fais beaucoup de veille sur les avancées de Blender, Substance painter, sketchfab, les arts numériques divers sur les sites spécialisés, mais avant tout : je surfe pour trouver les memes populaires du moment...

Jean-Marie Rudent graphiste 3D

Ce que tu détestes faire ?

La vaisselle, du sport, le repassage et passer le bac. Sinon, dans mon travail, ce que je n’aime pas beaucoup c’est le rigging. C’est l’étape où l’on fabrique des outils qui aident à l’animation. Pour aimer ça il faut un esprit de développeur à la logique mécanique que je n’ai pas. C’est comme ça.

Comment tires-tu de la satisfaction dans ton job ?

Il y a deux temps. Le premier, c’est de voir mon travail intégré dans le jeu et constater qu’il fonctionne. C’est super satisfaisant. Par exemple, Michel, le boss du stage 3 de Propagation m’a demandé beaucoup de travail, et ça a été une très grande joie de le voir intégré, de le voir bouger et de pouvoir l’affronter. Je sens que mon boulot fait partie d’un Tout cohérent, c’est agréable.

Le deuxième temps c’est lorsque des gens extérieurs à Wanadev ont de bonnes réactions. Les clients par leurs mails chaleureux ou encore les joueurs par leurs émotions. Les retours positifs sont toujours une source de motivation.

Jean-Marie Rudent graphiste 3D

Peux-tu nous parler d’un projet sur lequel tu as travaillé qui te tient à coeur ?

Un projet que j’ai adoré, c’est Yin: La danse des dragons. C’est l’un des jeux qui a demandé beaucoup de travail en terme de game design. Ça a été un très grand challenge pour rendre un gameplay complexe, en une expérience agréable et compétitive.

On a travaillé beaucoup d’aspects du jeu de manière assez profonde, et on a beaucoup avancé dans notre savoir faire grâce à ce projet. Je n’ai pas eu énormément de travail créatif concret dans ce jeu, mais j’ai fait partie de l’équipe qui a fait en sorte que les retours visuels et sonores soient cohérents. Je suis assez fier, et beaucoup de mérite revient à Baptiste, le développeur du jeu. Franchement, allez essayer Yin avec des amis, c’est vraiment chouette ;) !

Ton premier souvenir ?

Je devais avoir 4 ans je pense, j’ai eu le bateau pirate Playmobil à mon anniversaire. J’ai adoré. Cela dit, mon premier souvenir à Wanadev, ça a été mon entretien d’embauche mais aussi, mon examen d’entrée. La consigne était simple : Modéliser des lunettes dans le style steampunk. Je l’ai également postée sur Sketchfab, un fabuleux site de modèles 3D, et j’ai reçu l’honneur du staff pick (Une sélection du personnel de Sketchfab, c’est prestigieux).

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

Pendant mes vacances, j’ai passé une semaine en Écosse, c’était trop bien. Donc en ce moment c’est cornemuse à gogo (je vous conseille Amazing Grace de Pipers of the world, ça me fait tout drôle à chaque fois)

Ta devise ?

Plura quam exopto Sinon je prends aussi L’€uro et la Livre sterling.

Le meilleur conseil qu’on t'ait donné ?

“Sur un malentendu ça peut marcher”.

Ton surnom ?

J’en ai plusieurs à mon actif : “Kurdent” “Jean-Bob”; “Guacamole”; “Oh non pas encore lui”; “la terrasse chauffée”.

Un mot pour tes collègues ?

Farandole.

Tu veux nous poser une question ?

T’as toujours pas fini Zelda ?

Ton twitter favori ?

it_meirl_bot : l’origine de presque tous les “Daily memes” dans le channel wanatrollteam.

Lentilles ou lunettes ?

Lentilles, c’est plus digeste.

Aladdin ou Merlin l’enchanteur ?

Merlin. C’est d’ailleurs comme ça qu’on m’appelle au King Arthur. Un bar où j’y fais de temps en temps des tours de cartes à un peu tout le monde. J’ai déjà entendu Gandalf aussi...

Thé ou café ?

Café. Le thé c’est pour les lendemains du King arthur.

3DsMax ou Blender ?

Blender évidemment. Je n’aime pas me faire du mal.

Thé matcha ou quinoa ?

Joker : Tournedos saignant à la bordelaise et pommes dauphines sauce bleu d’auvergne.

Jean-Marie Rudent graphiste 3D JM lors d'un Wanaweekend.

Jean-Marie Rudent graphiste 3D JM à nouveau lors d'un Wanaweekend.

Jean-Marie Rudent graphiste 3D JM, encore lors d'un Wanaweekend.

Tags de
l'article

Cet article n'est pas taggué.

Catégories de l'article

Dans les coulisses

Commentaires

Larouci

Il y a 3 semaines Répondre

Bonjour, Article très intéressant du métier de graphiste 3D chez Wanadev. Ce dernier me permet de concrétiser et constater les qualités que j'ai qui sont en adéquations avec celle de Jean Marie , dessin, design, jeux vidéos et culture geek ! Aussi, à 14 ans vous me rendriez heureux d'avoir ma première expérience en entreprise dans un domaine et une ambiance comme celle que je perçois chez Wanadev. Noé

Articles liés