Collaborer en réalité virtuelle : retour d'expérience et tour d'horizon des outils disponibles

En ces temps de télétravail et de confinement, pouvoir collaborer avec ses collègues le plus naturellement possible est un enjeu majeur pour être aussi efficace que possible et pour conserver le lien social fort qui nous relie tous chez Wanadev (les copains vous me manquez déjà !).

Comme presque tous ceux qui travaillent au sein de l'équipe VR sont rentrés chez eux avec un casque de réalité virtuelle pour continuer à travailler sur les projets en cours, nous avons pu en profiter pour tenir certaines de nos réunions en réalité virtuelle.

Voici un petit retour de notre expérience, des différentes solutions testées et de ce qu’elles peuvent apporter à une équipe qui veut rester aussi soudée que possible.

Les avantages (et les inconvénients) de la VR comme outil de collaboration à distance

Comme dans beaucoup d’autres domaines, comme le jeu vidéo ou la formation, ce qu’apporte principalement la réalité virtuelle est le sentiment d’immersion et de présence. Ce qui en fait un excellent candidat pour les réunions à distance (comparée par exemple à des solution d’audio ou vidéoconférence) mais vient aussi avec quelques désagréments.

Avantages

Une très bonne qualité sonore

Tous les casques sont maintenant équipés d’un ou plusieurs microphones juste au dessus de la bouche, ce qui isole la voix des bruits extérieurs tout en évitant le bruit du souffle des participants.

Des conversations plus claires

La présence des avatars dans un environnement 3D permet de localiser précisément la voix de tous les interlocuteurs, ce qui aide considérablement notre cerveau à séparer ce que dit chacun...même si plusieurs personnes parlent en même temps.

L’ajout de la position des mains et de la tête

En évoluant dans un espace commun on reprend rapidement nos habitudes du monde réel, comme regarder l’interlocuteur qui parle ou pointer un élément sur l’écran, ce qui permet de fluidifier les interactions et d’augmenter le sentiment de présence.

Des outils 3D supplémentaires

Certains logiciels permettent de dessiner dans l’espace ou même d’importer des modèles 3D pour échanger des idées et visualiser ensemble à quoi va ressembler par exemple un futur zombie pour Propagation, un meuble pour Kazaplan, ou un extincteur connecté pour YouRescue.

Inconvénients

Des claviers et souris peu pratiques

Quand de nombreuses manipulations sont nécessaires, les solutions de saisie et de pointage proposées sont souvent assez fastidieuses et imprécises...à éviter donc pour des opérations complexes ou de la saisie de texte.

L’absence d’expressions faciales

Contrairement à la visioconférence, impossible pour l’instant de voir le visage de son interlocuteur en VR, alors que les expressions du visage sont un bon moyen de jauger en direct les réactions de la personne en face de soi.

Certains logiciels proposent cependant une animation du visage des avatars qui sans tenter d’imiter l’humain leur donne un côté plus naturel.

Les logiciels

Bigscreen

A la base prévu pour regarder des films ou jouer à plusieurs, Bigscreen se présente comme une salle plus ou moins grande qui fait la part belle à un grand écran streamé par l’hôte de la réunion.

Les avatars sont particulièrement personnalisables et expressifs mais la disposition des lieux rend l’application plus propice aux présentations qu’aux réunions.

Les avantages de Bigscreen

  • Streaming de l’écran complet, rendant possible la collaboration - sur n’importe quel logiciel
  • Technologie de streaming particulièrement efficace
  • Avatars personnalisables et expressifs
  • Compatible avec tous les casques du marché, y compris les casques mobiles (attention, l’hôte doit être sur PC)

Les inconvénients de Bigscreen

  • Déplacement par points d’intérêt (non libre), ce qui empêche parfois les participants d’être aussi proches qu’ils le souhaiteraient
  • Un seul participant peut contrôler ce qui passe à l’écran
  • Utilisation impossible si on n’a pas de casque VR
  • Obligation de passer par le partage d’un code de connexion pour les invitations (pas de système d’amis)

bigscreen vr collaboration

bigscreen vr collaboration

Dans Bigscreen vous pouvez faire des “high-five” avec vos collègues, et ça tout de suite ça rapproche !

Altspace

Altspace a été pensé comme un réseau social événementiel : on y trouve des soirées de stand-up, des cours de méditation collective, des concerts, des meetups et des présentations éducatives.

Il s’adapte également très bien aux réunions et est également disponible en mode non VR. L’inconvénient principal réside dans le fonctionnement peu pratique des navigateurs web partagés.

Les avantages de Altspace

  • Navigateur web intégré personnel utilisable par chaque participant
  • Compatible avec tous les casques VR et avec tous les ordinateurs en mode “flat”
  • SDK disponible pour créer ses propres environnements
  • Système d’amis qui permet de se rejoindre sans partager de code

Les inconvénients de Altspace

  • Avatars peu expressifs et peu personnalisables
  • Fonction de navigateur web partagé perfectible, en mode synchronisation des urls les sites protégés par mot de passe seront peu pratiques à utiliser et le mode streaming est de mauvaise qualité
  • Parfois les appareils mobiles n’arrivent pas à afficher tous les navigateurs web

altspace vr

PROTIP Créer une réunion privée dans Altspace et inviter ses amis sans partager de code :

  • Ouvrir le menu, onglet “Events”, “My Events”, “Create Event”
  • Choisir une catégorie, remplir les détails de l’événement et le mettre en “Private”
  • Cliquer sur “Enter via portal” pour créer un portail vers l’événement dans son espace personnel (“Home”)
  • Inviter ses amis (par message interne par exemple) à rejoindre sa “Home”
  • Chaque ami doit maintenant cliquer sur le portail
  • Quand tout le monde est prêt, cliquer sur le portail et confirmez pour téléporter tout le monde en même temps

Mozilla Hubs

Mozilla Hubs diffère des autres solutions puisqu’elle ne nécessite pas l’installation d’un logiciel particulier : c’est la technologie WebVR qui va vous permettre de retrouver vos collègues directement via votre navigateur.

Les avantages de Mozilla Hubs

  • Pas d’installation nécessaire
  • Compatible avec tous les casques VR et avec tous les ordinateurs en mode “flat”
  • SDK disponible pour créer ses propres environnements
  • Intégration d’images et de modèles 3D depuis sa machine ou via une URL

Les inconvénients de Mozilla Hubs

  • Avatars peu expressifs
  • Performances moyennes sur les appareils entrée de gamme (Oculus Go)
  • Streaming de l’écran trop pixellisé pour être vraiment utilisable

Mozilla Hubs test

Les 4 autres logiciels testés

  • Rec Room : Aucune fonctionnalité de navigateur ou de partage d’écran
  • Rumii : impossible de se connecter
  • MeetingRoom : Impossible de se connecter
  • Dream : Impossible de lancer l’application

Attention : ces logiciels sont prometteurs et sont peut-être simplement victimes d’une charge très importante étant donnée la situation actuelle.

En complément : afficher son propre écran dans n’importe quelle application

Si vous souhaitez afficher en plus du reste l’écran de votre propre PC dans n’importe quelle application (sans le partager avec les autres), vous pouvez utiliser une application de bureau virtuel. La plupart sont payantes (Virtual Desktop, OVRdrop, OVR Toolkit), mais vous pouvez tester OpenVR Desktop Display Portal, l’ancienne version d’OVRdrop, qui est restée libre et gratuite.

https://github.com/Hotrian/OpenVRDesktopDisplayPortal

Des outils en fonction de vos besoins

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez choisir l’application qui vous convient le mieux et aller retrouver vos collègues pour travailler, échanger, ou même regarder des films et jouer ensemble une fois la journée terminée ! Pour ma part je vous laisse, j’ai une partie de Donjons et Dragons dans Bigscreen qui commence bientôt avec @dperchais...

Commentaires

Il y a 4 mois Répondre

Merci Sébastien pour votre réponse ! Lors de nos tests, nous étions effectivement nombreux sur des appareils mobiles, très pratiques pour se joindre facilement à une réunion, mais qui eux ne permettent naturellement pas le partage d'écran, on testera l'affichage de plusieurs sources la prochaine fois ! A l'usage c'est effectivement BigScreen qui paraît le plus pratique, pour les besoins de notre équipe en tout cas. Dans tous les cas et quelle que soit la solution choisie, il est effectivement important d'éviter de faire transiter des données sensibles ou de passer par des solutions sécurisées (dans l'idéal auto-hébergées et open-source).

Il y a 4 mois Répondre

Merci pour ces retours. Bigscreen : alors ce n'est pas seulement le host qui peut partager son écran. Les guests le peuvent tout autant et du coup, le grand écran se divise en deux parties. Si vous êtes trois, ça se divise en trois. C'est assez bien foutu, c'est relativement fluide, mais il faut avouer qu'il faut une belle connexion montante pour que l'envoi de votre écran fonctionne bien. Mais dans l'absolu, pour l'avoir testé plusieurs heures, ça marche vraiment bien. AltSpace: pour l'instant, je ne suis pas convaincu mais c'est une alternative crédible qui fonctionne. RecRoom: il ne manque plus qu'un partage d'écran car même si à la base c'est pour le jeu, il y a le lounge privé qui a franchement la classe. Après il reste la question de la confidentialité de ce qu'on dit et montre sur nos écrans. Dans le cadre d'une entreprise, est-ce que les serveurs qui nous hébergent ne gardent pas une trace des données ? Mozilla Hubs est une très bonne idée, mais il reste pas mal de point à améliorer.

Articles liés