Visiter la future gare SNCF de Chambéry grâce à la réalité virtuelle : une application métier idéale

Difficulté : | 10' Publié il y a 1 an
Dans le cadre des futurs travaux de transformation et de refonte de la gare de Chambéry, nous avons œuvré pour modéliser entièrement la future gare savoyarde. L'objectif : pouvoir la présenter de manière ludique aux acteurs du chantier. Retour d'expérience sur ce projet d'envergure.

Multiples acteurs, gestion de projet complexe

On parle d'un chantier important ; 3 ans de travaux comprenant la démolition partielle de la gare actuelle et la construction d’un nouveau hall. Alors même si des plans d'architectes sont très parlants pour ceux qui les ont faits (et ceux qui savent les lire), la projection demeure un peu plus délicate pour tous les autres acteurs du projet.

Plan gare sncf Chambéry

Pour donner vie aux études et permettre aux uns et aux autres de se projeter dans la gare grâce à la réalité virtuelle, nous avons travaillé conjointement avec la société AREP, bureau d’études pluridisciplinaire en aménagement et construction d’espaces du mouvement.

AREP accompagne de grands projets d’urbanisme et d’architecture dans le monde. C'est une filiale de Gares & Connexions, activité SNCF dédiée à la gestion et au développement des gares.

Ainsi, grâce au moteur de jeu Unreal Engine 4, se projeter dans les nouveaux volumes de la gare savoyarde est désormais possible. Il est ainsi beaucoup plus aisé de décrire, et faire découvrir les espaces bientôt existants.

Damien visite la gare TGV de Chambéry en Réalité virtuelle avec le HTC Vive

La réalité virtuelle est une façon très ludique et presque intuitive de s'immerger dans un nouvel environnement.

La modélisation 3D préférée à la vidéo 360

La solution de la vidéo360 est souvent selectionnée pour faire visiter des lieux. Dans le cas présent, la modélisation 3D était bien plus adaptée.

Tout d'abord, et c'est trivial, la gare n'existe pas encore ! Il était donc impossible de la filmer ! Ensuite, même si les locaux avaient bien été présents, la modélisation 3D permet une toute autre expérience utilisateur.

Nous avons choisi la carte du haut de gamme : des machines puissantes ainsi que le casque qui selon nous est le meilleur du marché actuel, le HTC Vive.

Même si, dans la plupart des cas, les coûts de réalisation pour une vidéo 360 sont moins élevés, de multiples atouts (et pas des moindres) sont mis en avant par la modélisation 3D :

  • La sensation de volumes et de superficie. En effet, la modélisation couplée à de la réalité virtuelle offre une véritable sensation de profondeur, ce que n'offre malheureusement pas la capture vidéo. Les volumes et les hauteurs sont de fait totalement perceptibles.
  • Le déplacement. Le HTC Vive dispose de controlleurs ainsi que de capteurs de position performants, permettant ainsi de se déplacer (physiquement ou par téléportation pour de plus grandes distances) à des endroits précieusement choisis par le porteur du casque.
  • Interaction avec l'environnement. Les manettes et le total contrôle de l'environnement permettent l'évolutivité d'une immersion. Boutons, actions avec l'environnement, scripts... L'immersion peut être poussée à l’extrême.

Visite de la gare de Chambéry en réalité virtuelle

Des retours métiers très intéressants

Les futurs occupants de la gare ont pu visiter leurs locaux à venir et les membres de l’équipe projet explorer ce sur quoi ils travaillent. Les architectes évaluent les volumes, les agents la gestion des flux de visiteurs et des accès, etc... C’est ainsi un très bon moyen de collecter des ressentis d'expérience et de « tester » le projet.

Il a été très intéressant de constater que chacun était captivé par son domaine d'expertise.

Parfois, des pistes d'améliorations ont pu être décelées ou des choix se sont confirmés : hauteurs de rambardes, orientations de motifs, transparence de verres, etc...

L'apport qualitatif d'une immersion en réalité virtuelle est indubitablement majeur. Le jeu vidéo est très loin d'être le domaine d'utilisation exclusif de la réalité virtuelle.

Absence de motion sickness et rendus puissants

La réalité virtuelle est encore jeune, il n'était pas rare d'entendre avant d'essayer: "non, mais moi, je crains un peu ça me donne le mal de mer". J'insiste, quand du contenu est bien fait et adapté à la réalité virtuelle : il n'y a pas de motion sickness ! Des rendus fluides et immédiats transportent l'esprit et personne n'a eu de problème après avoir retiré le casque.

Visite de la gare de Chambéry en réalité virtuelle

Visite par réalité virtuelle : un succès sur tous les plans

Sur le point de vue ludique, cette expérience est une réussite. Une réussite fièrement mesurée avec la largeur des sourires des personnes qui portent le casque. Il faut aussi dire que, de notre coté, les développeurs, c'est passionnant aussi ;-)

D'un point de vue métier, c'est une expérience enrichissante, presque rassurante, de pouvoir se projeter dans son projet. C'est une certitude : la réalité virtuelle est parfaitement adaptée à la visite de biens immobiliers ou chantiers.

Tags de l'article :

HTC Vive

Commentaires